Vous êtes ici : Accueil / Service de facilitation sectorielle

Service de facilitation sectorielle

Le Service de Facilitation sectorielle

 
Né de la volonté de renforcer les politiques croisées emploi-formation de la Stratégie 2025 - Go 4 Brussels 2025, et en collaboration avec les acteurs sectoriels, le Service de Facilitation sectorielle a été créé au sein du CESRBC.
 
Le Service de Facilitation sectorielle a pour mission de mobiliser les différents secteurs économiques présents à Bruxelles au travers d’Accords-Cadres conclus avec le Gouvernement bruxellois.
 
En associant les représentants des employeurs et des travailleurs d’une Commission paritaire (= les interlocuteurs sociaux sectoriels) des secteurs économiques actifs à Bruxelles (Construction, Horeca, Industrie technologique, etc.), ces Accords-Cadres visent à améliorer l’emploi et la qualité de l’emploi des Bruxellois au sein de ces différents secteurs :
 
  • En favorisant l'acquisition de compétences ;
  • En répondant aux évolutions sectorielles ;
  • En adaptant l'offre de formation aux besoins des secteurs et de leurs entreprises ;
  • En promouvant l'emploi dans les secteurs ;
  • En luttant contre les discriminations ;
  • ...
 
En renforçant ainsi les synergies mutuelles entre les secteurs et les instances en matière d’emploi, de formation professionnelle et d’enseignement, et en les incitant à fournir des contributions actives, la politique en matière d’emploi, de formation et d’enseignement doit devenir encore plus performante.
 
 

Missions et activités

 
Le Service de Facilitation sectorielle assure la mobilisation des acteurs sectoriels bruxellois au travers d’Accords-Cadres conclus avec le Gouvernement bruxellois et supervise la déclinaison sectorielle de la Stratégie 2025 - Go4 Brussels 2025.
 
À cette fin, le Service de Facilitation sectorielle a pour missions :
 
  • D’établir le cadastre des différents dispositifs sectoriels déployés à Bruxelles ;
 
  • De mobiliser les secteurs économiques en vue de la conclusion d’Accords-Cadres sectoriels ;
 
La conclusion d'Accords-Cadres est un travail comprenant plusieurs étapes : identification des plus-values respectives d’un Accord-Cadre pour chaque secteur, négociations relatives au contenu de ces Accords-Cadres au sein de « comités d’accompagnement » rassemblant le secteur, le CESRBC et le Gouvernement et enfin mise en oeuvre des Accords au moyen de plans d’actions négociés au sein de « groupes techniques », rassemblant le secteur et les organismes publics d’emploi et de formation.
 
La mobilisation des acteurs sectoriels recouvre une panoplie de tâches diversifiées :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 
 
 
  • De suivre et d’encadrer l’opérationnalisation des Accords-Cadres sectoriels ;
 
  • De faciliter les collaborations avec d’autres secteurs qui partagent certains besoins de compétences, de formation et d’enseignement.

 

 

Accords-Cadres

 
Un Accord-Cadre sectoriel a pour finalité de formaliser la volonté des signataires (le Gouvernement et un secteur économique bruxellois) de collaborer activement afin de participer à l’amplification des politiques d’emploi, de formation et d’enseignement en développant davantage les synergies entre les acteurs de l’emploi, de la formation, de l’enseignement et les entreprises.
 
Les Accords-Cadres règlent les modalités de collaboration entre les différents acteurs concernés (le Gouvernement, le secteur professionnel et les différents OIP comme Actiris, Bruxelles Formation, le consortium de validation des compétences, le SFPME/efp, etc.) et les objectifs à atteindre pour développer l’emploi et la formation dans le secteur (objectifs en termes de places de stage en entreprises, de formations en alternance, d’offres de formation, de titres de validation des compétences, de transmissions d’offres d’emploi à Actiris, etc.).
 
La conclusion d'un Accord-Cadre avec un secteur économique actif à Bruxelles comporte plusieurs étapes, toutes encadrées par le Service de Facilitation sectorielle :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Actuellement, le nombre d'Accord-Cadres conclus avec des secteurs en Région de Bruxelles-Capitale s'élève à 7 :
 
  • Transport et Logistique (ouvriers)
  • Construction
  • Horeca
  • Industrie métallique et technologique (ouvriers)
  • Électrotechnique
  • Intérim
  • Transport et Logistique (employés)
 
D'autres Accords sont en cours de négociations et devraient encore être conclus en 2019 et 2020.
 
 
Cette volonté commune de coordonner et d’articuler les actions d’emploi et de formation professionnelle menées au sein de la Région de Bruxelles-Capitale par le secteur et par les organismes publics peut aboutir à la création d’un outil commun d’actions : le « Pôle Formation Emploi ». La spécificité de ces Pôles consiste en un regroupement physique sous une même autorité opérationnelle de tous les acteurs, tant privés que publics. Ce regroupement permettra une coordination de toutes les actions en matière d’emploi et de formation ainsi qu’une mutualisation des moyens et des compétences au bénéfice des chercheurs d’emploi et des travailleurs. Le Pôle Formation Emploi constitue la porte d’entrée principale d’un secteur d’activités en matière de formation et d’emploi pour les différents publics-cibles.